• Focus Métier

Développeur Logiciel

Focus métier

Développeur Logiciel, c’est quoi ?

Le Développeur Logiciel est le maçon des temps modernes. Il colle, fabrique et construit des logiciels afin d’accueillir des utilisateurs qui vont y trouver la satisfaction à un besoin.

Son travail est conditionné par son environnement. Il devra donc faire preuve d’adaptation pour ses clients, pour les contraintes de l’équipe, du langage utilisé, de son entreprise et des changements.

De la même manière que l’on ne fait pas de réacteur de fusée avec du béton, le Développeur Logiciel va parfois devoir faire preuve d’imagination pour trouver des solutions à des problèmes.

Il existe 1001 nuances dans le métier de Développeur Logiciel. Qu’il travaille en agile ou en cycle en V ; en java ou en C++, sur de l’embarqué ou sur un progiciel déployé en intranet, le métier reste le même. Cependant, les outils utilisés et les compétences sont différentes.

C’est aussi là où la magie prend vie d’une certaine façon : le Développeur peut coder des logiciels pour drones, des applications pour téléphone, des hubs de domotique, innover ou améliorer. Le champ des possibles est immense et la communauté nourrit cette dynamique par des milliards de projets accessibles sur le net.

C’est un métier qui s’invente et se réinvente à volonté, qui est exigeant humainement, intellectuellement et qui peut intimider de par son immensité de possibilités.

 

Et au quotidien, le Développeur Logiciel ?

Le Développeur Logiciel doit être au plus proche des demandes clients, il participe régulièrement à des réunions d’équipe pour s’assurer que son travail est en adéquation avec les besoins.

Il peut effectuer différentes tâches : de correction, de création, de test, de documentation et de refacturation.

Tâches de correction : Il s’agit de corriger des bugs ou un comportement défaillant. Pour ce faire, il devra analyser le code existant, comprendre sa logique et ensuite le corriger de la manière la plus optimale possible.

Tâches de création : Il va reproduire un comportement attendu par l’utilisateur, autrement dit, une fonctionnalité. Il cherchera ensuite à mettre en place une architecture de code qui soit la moins invasive sur l’existant et la plus optimale pour le futur. Le Développeur Logiciel devra surtout vérifier si sa fonctionnalité est en adéquation avec l’exigence client.

Tâches de test : Elles peuvent différer des stratégies d’équipe, le Développeur peut coder par le test (Test-Driven-Development) et dans ce cas, créer des tests qui seront défaillants tant que le code ne sera pas construit pour le satisfaire ; ou tester du code existant. Dans tous les cas, il devra être capable de couvrir tous les aspects du bloc de code testé afin de pouvoir s’assurer de l’absence de bugs.

Tâches de documentation : Le Développeur renseigne les techniques utilisées, explique son code, le tout pour s’assurer que la connaissance autour du développement ne soit jamais perdue.

Tâches de refacturation : Le Développeur changera le code existant pour satisfaire une nomenclature de codage ou une innovation technologique importée dans le logiciel.

Ensuite, il existera des techniques propres à chaque entreprise pour la vérification des tâches : revue de code, travail en binôme, tests unitaires, vérification par analyse statique, tests d’intégration.

Le métier comporte un important aspect communautaire, le Développeur est donc régulièrement amené à collaborer avec ses collègues, d’autres divisions de l’entreprise, ou encore avec des intervenants extérieurs.