• Focus Métier

L’UX Design

Léonard, UX Designer

L’UX Designer est le révélateur du potentiel d’un système.

L’UX Design c’est quoi ?

L’UX (User eXperience) designer est le concepteur des interfaces graphiques des systèmes appelées les IHM (Interface Homme-Machine).

L’UX Designer est le garant de la conformité du produit avec le besoin initial. Il utilise la démarche de conception centrée utilisateur (norme ISO 9241) pour intégrer l’utilisateur dans la conception du produit.

Liée aux principes du Design Thinking, la démarche de conception centrée utilisateur s’appuie sur des cycles itératifs de conception en concertation avec des utilisateurs finaux.

Lors de l’étape de définition de l’activité, l’UX designer doit comprendre le besoin réel de la population cible. La compréhension de ce besoin réel se fait par un travail en amont avec les utilisateurs finaux. Ce processus permet d’appréhender les problématiques auxquelles doit répondre le ‘workflow’ qui sera proposé par l’UX designer.

Workflow : Flux de travail -> Enchaînement fonctionnel proposé par l’interface. Le ‘workflow’ d’une application est la dimension impactant le plus fortement l’expérience utilisateur.

Les premières propositions émises par le designer se matérialisent par des maquettes ou prototypes (‘wireframes’). Les maquettes présentant des hauts niveaux de fidélité peuvent être sujettes à des tests utilisateurs. Lors de ces tests, les utilisateurs réalisent un ou plusieurs cas d’usages (ou scénarios) sur le prototype. L’UX designer utilise la méthodologie qu’il juge adéquate afin de faire un recueil de données pertinentes (questionnaires, guide d’entretien, guide d’observation…). Quantitativement (ex : recueil de scores de satisfaction), ou qualitativement (ex : recueil de verbalisations lors des entretiens), il peut identifier les points à améliorer sur le prototype qu’il a proposé. Il peut donc adapter son prototype afin de procéder à une nouvelle itération du cycle de conception. A travers les différentes itérations le niveau d’utilisabilité* du système est amélioré et le produit final procurera la meilleure expérience utilisateur.

Ce type de méthode peut s’adapter à des projets au cycle de développement en V dans les phases initiales de conception. Elle peut également être déployée au sein de projets en fonctionnement AGILE avec des demandes d’évolution régulières.

 

*Utilisabilité : Ce terme désigne le « degré selon lequel un produit peut être utilisé, par des utilisateurs identifiés, pour atteindre des buts définis avec efficacité, efficience et satisfaction, dans un contexte d’utilisation spécifié » (ISO 9241-11)

– Efficacité : Capacité de l’utilisateur à atteindre les objectifs fixés en utilisant le système

– Efficience : Capacité d’atteinte des objectifs fixés rapporté au coût (temporel, cognitif…) dépensé pour l’atteindre

– Satisfaction : Ressenti subjectif lié à l’accomplissement d’une tâche ou l’atteinte d’un objectif

 

Et au quotidien, l’UX Designer ?

L’UX designer permet de résoudre des problèmes liés à l’ergonomie d’une interface. Son rôle est d’adapter une complexité technique au besoin de l’utilisateur. Le métier comporte une grande partie relationnelle pour comprendre ce que l’utilisateur attend d’un site ou d’une application en particulier.

Concrètement, le succès de ces derniers dépend beaucoup de l’expertise UX.  C’est elle qui donnera ou non envie à l’utilisateur de naviguer sur l’outil.

L’UX Designer est le révélateur du potentiel d’un système.